Skip to content

Les deux types de scoliose

cover-types-scolioses

La scoliose est déviation latérale de la colonne vertébrale. Cette déviation est progressive : elle peut donc s’empirer avec le temps, mais aussi être contrôlée, voire partiellement renversée. Les scolioses sont la plupart du temps dite idiopathiques, mais peuvent aussi être fonctionnelles. Ces deux types de scoliose étant nettement différents, il est important de comprendre leurs différences pour mieux intervenir en yoga.

La scoliose idiopathique en yoga

Vertèbre déformée par une scoliose [Crédit photo :
Traité des maladies de l’enfance sur Flickr]

La scoliose idiopathique ou structurelle est celle que l’on rencontre la plupart du temps (70 % à 85 % des cas). Elle est causée par un développement anormal des muscles et des os de la colonne. Lors de la croissance, un côté des vertèbres se développe plus que l’autre. On découvre habituellement ce genre de scoliose avant l’adolescence. Dans les cas très sévères, la déviation peut affecter le fonctionnement sain des poumons ou d’autres organes.

Comme elle présente une malformation osseuse, ce type de scoliose ne peut pas facilement être corrigé en yoga. Toutefois, on peut travailler à la renverser partiellement, et veiller à ce qu’elle n’empire pas. Des exercices peuvent également soulager les douleurs et inconforts amenés par la scoliose. De plus, même dans une scoliose idiopathique, les muscles sont débalancés ; c’est notamment à ce niveau que l’on peut travailler en yoga.

La scoliose fonctionnelle en yoga

La scoliose fonctionnelle n’est pas directement due à un problème dans la colonne vertébrale. C’est pourquoi, si les débalancements qui la causent sont corrigés, elle pourra disparaître. Elle peut être causée par une habitude causant une asymétrie, par des spasmes musculaires dans le dos, par un affaissement de l’arche d’un pied ou encore par une inégalité dans la longueur des jambes. Par exemple, la déviation latérale peut être causée par le positionnement de notre corps lors de l’exécution d’un travail (en rotation) ou par une tâche répétée qui crée un débalancement (transporter une charge lourde sur une seule épaule).

Dans la scoliose fonctionnelle, les muscles d’un côté du corps sont contractés et raccourcis (concave) alors qu’ils sont allongés de l’autre côté (convexe). On pourra donc proposer différents exercices de yoga visant soit à relaxer les muscles ou à les renforcer, selon le côté visé.

Asymétrique
La scoliose fonctionnelle peut être causée par une habitude asymétrique [Crédit photo : Fancycrave sur Unsplash]

Voir l’article 5 signes d’une scoliose dans un cours de yoga