Trucs simples pour du yoga en ligne plus sécuritaire

Trucs-yoga-en-ligne-cover

Je n’ai aucune statistique pour le prouver, mais je suis certaine que la consommation de cours de yoga en ligne a drastiquement augmenté dans les dernières semaines. Le contexte est idéal pour apprendre de nouvelles routines et même se découvrir des intérêts en essayant d’autres types de cours. Je n’y échappe pas. Dernièrement, je me suis surprise à apprécier la musculation avec des poids!

Cependant, la situation (Covid) fait aussi en sorte que l’accès aux massothérapeutes, ostéopathes, chiropraticiens et autres professionnels de la santé physique est restreint. Comme des élèves me l’ont exprimé, c’est une combinaison embêtante : pas de prof pour nous corriger + peu de professionnels pour nous soigner en cas de blessure. J’imagine que c’est pourquoi des enseignants se tournent vers des plateformes de cours virtuels où il est possible de voir les élèves en direct et de donner des ajustements personnalisés. Comme je surf moi-même cette vague, je remarque que mon offre de service est différente derrière ma caméra. Par exemple, je n’entends pas mes élèves respirer pendant les cours alors qu’habituellement leur respiration est pour moi un grand indice de comment se déroule la classe! Je développe donc plus de trucs visuels pour suivre leurs rythmes. Malgré tout, le virtuel ne remplace pas le réel. Heureusement, le réel est encore bien présent! En effet, il n’y a rien de mieux que son propre ressenti pour savoir si une posture nous convient! Et ça, crise ou pas, c’est encore là.

Voici 3 trucs simples pour que vos cours de yoga en ligne soient plus sécuritaires :

1 – Écoutez votre intuition

Imaginez-vous dans une posture de yoga que vous aimez particulièrement. Qu’est-ce qui vous indique que cette posture est bonne pour vous? Est-ce l’agréable sensation d’étirement que vous percevez dans vos muscles? Le bien-être émotionnel que vous ressentez dans la posture? La confiance qui vous habite quand vous la pratiquez? Ces réactions sont des messages de votre corps qui vous invite à pratiquer plus souvent ce genre de posture.

Au contraire, il peut arriver qu’on ressente un malaise. Cela peut se présenter sous forme d’inconfort, d’étourdissement, de nausée ou de douleurs. Dans certains contextes, il pourrait être normal de vouloir travailler autour de ces réactions, mais lorsque vous pratiquez du yoga en ligne il serait sage de s’en éloigner.

Vous arrive-t-il de faire une posture et d’immédiatement vous sentir irritée? Pour ma part, cela m’arrive chaque fois que mon cou est compressé et souvent lorsque je mets de la pression sur ma tête. Faites-vous confiance. Oui, c’est cliché, mais on ne le dit pas assez. J’ai longtemps eu des torticolis fréquents et je sentais que de dormir avec une serviette roulée sous ma nuque me faisait du bien. Ayant peur d’empirer ma situation, je n’osais pas dormir tous les jours avec cet accessoire. Après avoir fait une radiographie de mon cou où j’ai pu voir que ma courbure était inversée, j’ai eu la confirmation que de dormir ainsi m’aidait. Je m’étais privée de ce bien-être pour rien alors que je savais très bien ce qui me faisait du bien!

2 – Ne pas tolérez pas de sensation aiguë

S’étirer c’est bien, mais ce ne sont pas toutes les structures de notre corps qui bénéficient d’un étirement. Les muscles ont la capacité de s’allonger et de reprendre leur forme. Au-delà d’un certain pourcentage d’étirement, les ligaments et les nerfs n’ont pas cette propriété. C’est pourquoi vous pouvez garder en tête de ne pas tolérer de mouvements qui provoquent une sensation aiguë comme un pincement ou un choc électrique. Ce genre de sensations pourraient indiquer que vous étirez des structures qui ne devraient pas l’être. Vous ne devriez pas non plus ressentir des engourdissements ou perdre la sensation d’un membre pendant un mouvement. Si ce genre de sensations se présentent pendant une posture, cessez immédiatement de la pratiquer. Trouvez plutôt une posture alternative qui ne provoque pas les mêmes sensations. Après tout, c’est votre séance de yoga. Vous avez le droit de la modifier!

3 – Concentrez-vous sur la qualité de vos mouvements

Qu’on soit derrière un ordinateur ou dans un cours de groupe, il peut être tentant de faire les mouvements sans prendre le temps. C’est en fait plus facile d’aller vite et de répéter plusieurs fois un geste que de le faire lentement et en engageant consciemment les muscles. Or, la rapidité a parfois comme conséquence de mettre un stress inutile sur les ligaments et sur les articulations. Essayez de descendre votre planche plus lentement qu’à l’habitude et vous constaterez que c’est difficile. C’est en fait plus difficile que d’entrer très rapidement dans votre chaturanga dandasana. Ralentir et conscientiser vos mouvements les rendra non seulement plus sécuritaires, mais aussi plus efficaces et plus difficiles!

Bref, lors de votre prochaine séance de yoga en ligne : rappelez-vous de vous faire confiance; évitez toutes sensations désagréables; n’hésitez pas à modifier les postures et concentrez-vous sur la qualité de vos mouvements.