5 raisons de méditer sur sa respiration

cover-meditation

Même si je n’en comprends pas encore toutes les mécaniques, je suis fan de la respiration. C’est mon principal objet de méditation et c’est aussi un sujet dont je parle beaucoup à mes élèves. Voici 5 raisons pour lesquelles je trouve que le souffle vaut la peine d’être observé.

1. La respiration est universelle

Tout le monde respire! J’aime beaucoup utiliser la respiration comme outil de méditation principalement parce que le souffle est un sujet simple qui ne nous demande pas de croyances particulières. C’est accessible à tous.

2. La respiration est toujours présente

Quand on entraîne notre cerveau à regarder nos inspirations et nos expirations, l’habitude prend vite racine dans notre vie quotidienne. Il devient facile de se surprendre à regarder son souffle alors qu’on fait la file à l’épicerie ou dans des moments plus difficiles comme lorsque l’on vit un stress. Le souffle est toujours près de nous et ne nous demande pas d’acquérir quelque chose.

3. La respiration est à la fois contrôlée et automatique

Notre respiration a deux personnalités. Celle d’être automatique; on respire sans en avoir conscience. Et celle d’être contrôlable; on peut retenir et moduler le souffle. Grâce à ces deux visages, notre respiration nous donne accès consciemment à des facettes inconscientes de notre corps. C’est la porte d’entrée vers le backstage de nos réactions à toutes sortes de situations. On peut l’influencer volontairement pour obtenir un effet sur notre système nerveux (l’exciter ou le calmer).

méditer sur la respiration

[Crédit photo : Eli DeFaria sur Unsplash]

4. La respiration est intéressante!

Le souffle est toujours en mouvement! Inspire, pause, expire, pause, et le cycle recommence. C’est ce qui rend la respiration intéressante pour la méditation, car le changement fournit une panoplie de sensations à observer : chaleur, fraîcheur, picotement, chatouillement, etc.

5. La respiration est un excellent professeur

Se connaître davantage c’est l’une des motivations possibles en yoga et en méditation. C’est d’ailleurs l’essence de svātyāya, un terme sanskrit qui signifie l’étude de soi. Par exemple, observez qu’elle influence a votre posture sur votre respiration et qu’elle influence a votre respiration sur votre ressenti. Remarquez comment certains événements changent le rythme de votre souffle.

Commencez à méditer dès maintenant