5 postures pour relaxer et étirer le psoas

cover-posas

5 postures pour relaxer et étirer le psoas

Plusieurs postures de yoga permettent d’étirer le psoas. Cependant, avant de penser à l’étirer, il est important de le relaxer. La meilleure façon pour relâcher le psoas est d’installer la détente nécessaire dans le corps.

Postures pour relaxer le psoas

Au moins deux postures sont possibles pour relaxer le psoas. Ces deux postures sont tirées du livre The Psoas Book par Liz Kock.

1 – Allongé et genoux fléchis

Pour la première, allongez-vous sur le dos, les plantes de pied au sol et les genoux fléchis à 45°. Détendez les fessiers, les cuisses et les abdominaux. Permettez-vous du confort dans la posture en ajoutant un couverture sous la tête.

detendre-psoas

2 – Allongé et mollets sur une chaise

Pour la deuxième, allongez-vous au sol de la même façon, mais déposez les mollets sur une chaise.

relâcher-le-psoas

Dans les deux postures, la clé se trouve dans la détente. Si en vous allongeant, vous remarquez que le dos est tendu, n’utiliser pas votre force pour le fixer au plancher. Permettez-vous plutôt de relaxer et dirigez votre attention vers les sensation de votre corps. Éventuellement, la gravité va vous aider à relâcher votre psoas. L’idéal est de rester de 10 à 20 minutes dans l’une des deux positions.

Essayer de combiner ces postures de relaxation avec une méditation sur les sensations du corps. Le relâchement du psoas a une facette très émotive et il se peut que certaines sensation qui surviennent dans la posture vous fasse sentir vulnérable. Vous pourriez aussi ressentir certains muscles se contracter ou trembler. Accueillez ce qui se présente à vous pendant l’exercice sans vous accrocher particulièrement à une sensation précise. Repérez plutôt les sensations largement. Les sensations peuvent être le contact du vent sur votre peau, la chaleur, des spams musculaire, la texture du sol, etc.

Quelle que soit la position que vous adoptez. Relevez-vous doucement en roulant d’abord sur le côté, puis, après un certain temps, appuyez-vous dans vos mains pour vous redresser.

Postures pour étirer le psoas

Comme le psoas est un muscle massif, il est plus facile de l’étirer à travers des postures asymétriques. Pour l’étirer, il faudra penser à créer une extension de la hanche, car le psoas se contracte pour la fléchir.

3 – Anjaneyasana (fente basse)

En réalisant cette posture, veillez à ce que les hanches restent de niveau (c’est-à-dire qu’un côté ne soit pas plus haut que l’autre). Surveillez aussi le genou à l’avant pour qu’il reste dans un angle de 90°. Le psoas est étiré par la jambe à l’arrière.

Anjaneyasana étirer le psoas

[Photo Credits: www.wetravel.com]

4 – Pavanamuktasana (Posture des vents au sol)

Pour bien sentir l’étirement du psoas dans cette posture, activez la jambe qui est longue comme si vous vouliez enraciner l’intérieur de la cuisse au sol. Essayez de garder les deux flancs du corps de la même longueur. Par exemple, selon la position de la photo ci-bas, cherchez à allonger le côté droit en créant plus d’espace entre l’aisselle droite et la hanche droite.

posture des vents

5 – Eka pada kapotasana (posture du pigeon)

Dans cette posture, assurez-vous que les hanches ne sont pas déséquilibrées d’un côté ou de l’autre. Vous ne devriez pas avoir la sensation que votre bassin penche plus à droite ou à gauche. Le psoas est étiré du côté de la jambe allongée vers l’arrière.

Pigeon

[Crédit photo : clipartxtras.com]

Pour comprendre l’importance de relâcher et d’étirer le psoas, lisez mon article à ce sujet.