Pāda Bandha

PadaBandha

Pāda (पाद) : pied
Bandha (बन्ध) : lien, arrêt

Pāda est un terme Sanskrit qui désigne le pied alors que le terme bandha réfère à un verrou. Pada bandha est un des cinq bandha que l’on rencontre en yoga. C’est l’action précise de répartir le poids du corps dans le tripode du pied tout en maintenant la forme des arches et en écartant les orteils. Ce geste sert d’ancrage avec le sol et peut faciliter le travail des jambes dans plusieurs postures de yoga. J’y vois les pieds comme des ventouses qui s’agrippent sans effort au sol.

Pada bandha en 8 secondes.

Quand utiliser pada bandha?

J’ai eu envie de vous parler de pada bandha parce que j’ai souvent entendu l’instruction « répartir le poids du corps dans les points d’appui du pied ». Ce n’est que récemment que j’ai réalisé que cette phrase correspondait au verrou du pied! J’ai aussi remarqué que ce type d’instruction perd de son sens lorsqu’elle est utilisée sans être conscientisée.

À mon avis, ce n’est pas toujours pertinent d’engager les pieds comme dans pada bandha. Par exemple, je ne l’utilise pas si je me tiens debout dans une file d’attente. Cependant, pour certaines postures de yoga, le geste devient systématique, car il offre beaucoup de stabilité. Notamment, je me sens beaucoup plus solide dans utkatasana, posture de la chaise, si mes pieds sont activés. À l’occasion, j’aime aussi utiliser pada bandha dans des postures d’inversions comme viparita karani. L’idéal est de comparer : pratiquer nos postures habituelles avec et sans activation des pieds pour ensuite constater l’effet et choisir ce qui nous convient le mieux.

Bref, le verrou des pieds est un outil de pratique utile. Cependant, tout comme bien d’autres gestes en yoga, c’est une action qui n’est pas anodine. Mieux vaut ne pas confondre pada bandha avec le fait de se tenir debout et, activer les pieds consciemment lorsque souhaité et nécessaire.