N’attendez pas.

N-attendez-pas

N’attendez pas.

C’est la première invitation que nous lance Frank Ostaseski dans son livre The Five Invitations: Discovering What Death Can Teach Us About Living Fully.

Personne ne sort d’ici vivant. La mort fait partie de la vie. Alors, n’attendez pas. N’attendez pas d’exprimer la gratitude et l’amour que vous ressentez pour les autres. N’attendez pas avant de commencer le processus de pardonner à ceux qui vous ont fait du tord. Ne gardez pas les autres en dehors de votre cœur.

Oui la mort fait peur. C’est d’ailleurs une idée qui porte un nom en yoga : abhiniveśa.

Chaque automne, j’aime bien me rappeler l’existence de la mort avec un texte comme celui-ci. La question n’est pas d’entretenir des idées macabres, mais plutôt de célébrer la vie et de ne pas nier que la fin en fait entièrement partie.