Coronavirus : méditer en cas d’anxiété

coronavirus

On oublie souvent de mentionner un symptôme quand on parle du coronavirus (COVID-19) : l’anxiété. Êtes-vous, comme moi, la proie de peurs et de pensées négatives quand vous pensez à l’incertitude entourant cette crise? Devrais-je augmenter mes précautions en matière de sécurité? La santé physique et financière de mon entourage va-t-elle être affectée?

Même si elles nous habitent, ces pensées ne nous définissent pas. J’ai reconnu chez moi des symptômes de cette peur et des schémas de pensées qui exagèrent la réalité. J’ai aussi reconnu une solution que je peux facilement appliquer pour me permettre de voir plus clair : méditer.

Lorsque je ressens de l’anxiété, les pensées se bousculent dans ma tête. Le fil conducteur de mes raisonnements n’est plus clair et j’agis impulsivement. Je ressens aussi des symptômes physiques. Ma respiration s’accélère, je grince des dents et les muscles de mon cou sont plus tendus. Quand l’anxiété est maintenue trop longtemps, j’ai des brûlures d’estomac et éventuellement des ulcères dans la bouche. Je n’ai pas besoin de réfléchir plus longtemps pour savoir que de rester coincée dans cet état n’est pas une bonne chose pour moi. Comment m’en sortir?

Heureusement, je peux agir concrètement dès que l’anxiété se pointe à l’horizon. À travers ma pratique de yoga et de méditation, j’ai développé l’habitude de prendre conscience de mon corps et de prendre du recul sur mes pensées. Si vous vous sentez anxieux, n’oubliez pas que vous disposez d’outils pour vous aider : vous pouvez prendre de profondes respirations, marcher en nature, méditer ou faire une activité qui vous fait sentir bien. Cela vous aidera à désamorcer l’anxiété et à sortir de cet état. Vous pouvez aussi combiner ces solutions pour vous aider. Par exemple, si je me sens très anxieuse, une activité physique me permettra de me calmer juste assez pour être en mesure de m’asseoir pour méditer. C’est normal de vivre des moments où il nous paraît impossible de méditer. Cela ne veut pas dire qu’on n’en ai pas capable. Pour vous supporter dans votre pratique, je vous offre gratuitement un extrait de mon ebook Méditer… Quand on ne croit pas pouvoir méditer. Vous y trouverez des instructions de base pour supporter votre pratique.

Pour l’extrait gratuit, c’est par ici.

Pour le ebook complet, c’est par ici.

Si cette lecture ne vous interpelle pas, voici plutôt un enregistrement. Il s’agit une méditation guidée toute simple durant approximativement 5 minutes.

Si vous essayez l’un ou l’autre de ces outils, prenez le temps de remarquer comment vous vous sentez après votre pratique. Une méditation ne suffira peut-être pas pour cesser l’anxiété qui vous habite, mais elle sera certainement un atout.

La situation entourant le coronavirus doit être prise au sérieux. Il faut faire confiance aux mesures prises en place pour ralentir la propagation du virus. Toutefois, n’oublions pas qu’il est facile de partir en peur. Cette peur ne nous aide pas à agir lucidement. Prenez le temps de vous déposer mentalement. Vous seriez plus en mesure de prendre des décisions raisonnables qui vous aideront à maintenir votre santé et celle de votre entourage.